Actualités

Vincent Magnon, Président du groupe ANAVEO

24 mai 2023 Talents
Vue 1006 fois

NOUS RENDONS LES LIEUX
plus sûrs, plus intelligents et plus productifs

Envie, passion, ambition, sont les maîtres mots de @Vincent MAGNON , ingénieur, diplômé de l’INSA (promo 1993) et désormais Président du groupe ANAVEO, spécialiste de la sécurité électronique intelligente.
Cette entreprise lyonnaise au fort dynamisme continue sa croissance en France et compte bien conquérir le marché européen.

Vincent MAGNON

Acteur lyonnais de la vidéosurveillance
des entreprises, ANAVEO est un des
leaders sur le marché de la sécurité.
Quelles missions vous êtes-vous
données depuis que vous avez rejoint
le Groupe il y a un an maintenant ?
ANAVEO existe depuis maintenant une
trentaine d’année. Basée à Lyon, notre
périmètre est à la fois national et, dans le
futur, nous le souhaitons européen. Nous
poursuivons deux objectifs, concrétisés
par un projet appelé Veolution. Il s’agit de
projeter l’entreprise en valorisant nos offres
par des nouveaux Business Services et de
cibler une sectorisation métiers plus large sur
le marché des ETI et PME. Pour y parvenir,
nous nous reposons sur trois grands piliers,
à savoir l’organisation par business unit que
nous venons de mettre en place grâce à nos
treize agences en France ; une plateforme
innovation, Innoveo, qui s’appuie sur les
technologies les plus avancées en IOT, en
intelligence artificielle, en edge et cloud
computing et en computer vision et enfin,
la possibilité pour nos collaborateurs de se
former grâce à des parcours certifiants et
diplômants, rendu possible par notre projet
Metaveo.

 

ANAVEO s’adresse aux ETI, PME et TPE
majoritairement. Quelles solutions leur
sont proposées ?
Nous avons plusieurs segments d’offres et,
pour chacune, nous disposons de solutions
premium, que ce soit pour les ETI, les PME ou
encore les TPE. Nos outils se veulent simples
et efficaces, autour de la sécurité électronique,
de la vidéosurveillance, du contrôle d’accès,
des alarmes, mais aussi des détections
intrusion ou incendie. Des solutions « en
deux clics » comme nous aimons les qualifier,
qui nous permettent d’avoir une approche
de sécurité électronique intelligente. Notre
objectif est de transformer la réalité physique
des lieux en données exploitables, pour
rendre ces lieux plus sûrs, plus intelligents et
plus productifs. Nous fournissons donc à nos
clients les offres les plus adaptées qui soient,
avec l’objectif étant bien entendu d’anticiper
les incidents. Notre mantra tient en trois mots :
voir, savoir, prévoir.

 

L’entreprise, à la fois conceptrice et
intégratrice, maintient un taux de
croissance à deux chiffres depuis plus
de 10 ans. Quel est votre avantage
concurrentiel ?
Notre longue présence sur le terrain nous
permet de nous prévaloir d’une certaine
expérience autour de la vidéo et de la sécurité.
Ensuite, nous capitalisons sur nos valeurs
qui sont également nos forces. ANAVEO est
reconnue pour son innovation, son éthique,
mais aussi son audace ! Nous sommes une
ETI qui affiche une progression à deux chiffres
en croissance organique.
Si nous sommes et restons une entreprise
à taille humaine, nous sommes surtout une
entreprise humaine. Tous nos collaborateurs
sont accessibles, impliqués et proches de
leurs clients.

 

Quelles ambitions nourrissez-vous pour
ANAVEO ?
Notre ambition est de devenir un acteur
européen. Nous sommes un leader en
France et nous souhaitons continuer à nous
développer plus largement, grâce à des
acquisitions. Nous avons comme objectif de
devenir un acteur reconnu dans la sécurité
électronique intelligente et responsable. Cette
notion est fondamentale pour nous, puisque
qu’elle nous permet de conserver la confiance
de nos clients.
Notre vision est que les entreprises, les lieux
de production, les espaces publics et les
espaces virtuels ont besoin, pour assurer
le bien-être, la sérénité et la prospérité de
leurs utilisateurs, de systèmes d’analyse leur
permettant de connaître la réalité de ce qui les
entoure.
Enfin, nous visons un chiffre d’affaires de
l’ordre de 200 millions d’euros d’ici 2027, et
pour ce faire nous allons recruter sur trois ans
plus de trois cents personnes, dans le cadre
de notre projet Veolution. Les futurs ingénieurs
de l’INSA sont invités à postuler !




J'aime

Aucun commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.

Proposer une actualité