Thibault Colard 3IF participe aux JO 2016
27 juin 2016

 

Thibault Colard, élève INSA Lyon en 3ème année et membre de la Section Sportive Haut Niveau est qualifié en « Quatre sans barreur » pour les Jeux Olympiques de Rio 2016. Grâce à sa victoire lors des Championnats de France de bateaux courts en deux sans barreurs poids léger.

Pour notre Newsletter, il se raconte :

 

"L’aviron c’est une histoire de famille, mon père a été champion de France d’Aviron et directeur du pôle France Aviron de Toulouse ; ma mère, mon frère et ma sœur ont également connu les joies des régates. 

L’INSA aussi c’est une histoire de famille : ma mère, mon oncle et ma tante ont fait l’INSA. J’ai toujours entendu parler en bien de cette école, du prestige du diplôme INSA qui a beaucoup de valeur auprès des entreprises.
 J’ai aussi eu des échos d’amis rameurs qui étudiaient à l’INSA, ils me parlaient beaucoup de l’ambiance qu’il y avait au sein de l’école mais aussi de la réussite de la section des Sport Haut Niveau d’INSA Lyon.

Intégrer l’INSA Lyon a donc été pour moi, une évidence.

Lorsque j’étais à Toulouse en DUT informatique j’ai eu deux années très dures ! Difficile de concilier  entrainement et cours. Une fois entré à l’INSA Lyon, la SSHN m’a laissé aménager mon cursus afin d’augmenter la quantité et la qualité de mes entrainements. Mon autonomie est plus importante: les entraîneurs me soutiennent dans mon projet sportif, mais ils me laissent doser  mon investissement personnel pour atteindre mes objectifs.

Cette méthode d’entraînement  m’a permis un plus grand épanouissement dans mes activités. J'ai pu me rattaché au pôle France Aviron de Lyon pour ramer dans de bonnes conditions, avec mes pairs.

La section Sport-Etudes de l’INSA met tous les moyens nécessaires à disposition des apprentis sportifs.  Pour moi, la salle de musculation qui nous aie réservée, accessible à n’importe quelle heure de la journée, est vraiment idéale et bien équipée. Je peux adapter ma préparation physique. Je pense sincèrement que cette salle joue un rôle très important sur la performance des sportifs de haut niveau de l’INSA.

Bien que mes horaires soient largement aménagés, après mes deux entraînements et ma journée de cours il m’est difficile de me concentrer le soir sur mon travail . J’essaie, alors de me mettre des objectifs journaliers, pour concilier au mieux, mes études à l’INSA et mon projet sportif.

Je suis en 3IF, je souhaite m’orienter vers les systèmes d’information, mais j’avoue que mon métier d’ingénieur est encore loin pour moi... Tout comme, la médaille olympique…
C'est une vraie satisfaction et une joie de pouvoir participer aux JO. Notre troisième place au Mondial nous a donné confiance en nous et nous avons pu travailler cet hiver grâce aux conditions clémentes. C'est un gain de temps appréciable qui portera ses fruits.
Même si je ne décroche pas de médaille cette année, à Rio, pour mes premiers jeux, j’espère avoir l’opportunité de le faire plus tard et de ramer le plus longtemps possible !

Mais, une étape après l’autre, ça me semble plus sage !

Mon emploi du temps ne me permet pas de faire tout ce que je voudrais, et d’avoir autant de loisirs que les autres étudiants INSA et de suivre mes hobbies (sorties, lan parties, vidéos…).
Il faut bien évidement faire des choix que j’assume à cent pour cent.

Beaucoup de sportifs voient leur carrière comme une succession de contraintes et de sacrifices, je ne vois pas les choses comme ça. Selon moi si l’on fait des sacrifices c’est qu’il y a une part de regret vis-à-vis de ce que l'on doit laisser pour pouvoir assumer ce que l’on fait. En ce qui me concerne, pour avancer, il ne me faut pas de regrets et j’assume mes choix. »

Thibault Colard

 

Vous l’aurez compris, Thibault va à Rio cet été !  Il est LA chance de médaille de l’INSA pour les JO 2016. Thibault connaît, ses dernières années, une réussite au plus haut niveau assez prometteuse. En effet, en compagnie de Thomas Baroukh,  Guillaume Raineau et Franck Solforosi, le « Quatre sans barreur » qualifié pour la régate olympique a déjà décroché le bronze mondial, l'été dernier, à Aiguebelette.

Gageons que Thibault Colard portera bien haut les couleurs de l’INSA à Rio !

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.