Actualités

Vue 86 fois
18 mars 2020
Association

Comme sur une ile déserte...

 

Nous voulions, en ces temps compliqués pour tous, jeter une bouteille à la mer pour voir lesquels d’entre-vous s’en saisissent…


Les derniers jours ont été éprouvants pour chacun, pourquoi ne pas profiter de ce moment pour échanger et regarder un peu notre communauté INSA.

 

Racontez-nous ce que vous faites pour vous occuper pendant cette période...

Est-ce que vous travaillez, de chez vous, ou bien faites-vous partie de la classe laborieuse qui est amenée à se déplacer pour travailler ?

Est-ce que vous managez des équipes à distance ? Comment cela se passe t’il ? Cela a-t-il déjà changé votre façon d’appréhender votre rôle de chef d’équipe ?

Et le temps ? Désormais, c'est ça : le temps ! Il y a eu un gros arrivage de temps et ce n’est que le début. C’est bizarre de constater que c'est quand on en a le plus qu'on sait le moins quoi en faire… Racontez-nous votre temps…

Vos nouveaux et improvisés collègues de travail, dîtes-nous qui ils sont et comment vous vous organisez avec eux ?

 

Nous publierons vos témoignages sur le site, les plus positifs, les plus poétiques, (pas ceux des râleurs ou des donneurs de leçon), histoire de créer un petit fil d’Ariane, qui nous permette de sortir de ce labyrinthe et d’égayer un peu le quotidien…

∴ ∴ ∴


Alumni INSA Lyon, l’équipe, et tous les bénévoles tenons à vous remercier, vous tous membres de la grande communauté INSA, qui permettez à l'aventure AIL de continuer.

Merci pour votre fidélité et votre attachement depuis tant d'années.

Depuis chez elles, en télétravail, les équipes continuent d'être à votre écoute, de répondre à vos demandes, de maintienir le cap et les bénévoles continuent d'apporter cette touche de solidarité qui fait le réseau INSA.


Prenez soin de vous.

 

Amicalement,

ALUMNI INSA LYON


Jérôme BLARD, LY GCU 08
Il y a 4 jours
Bonjour,
En recherche d'emploi depuis la fin du mois de février, le confinement a au final assez peu changé ma journée. A ceci près que je ne peux - comme tout un chacun - sortir quand je le souhaite, mes journées se partagent entre la recherche et les entretiens (désormais en visio ou téléphonique).
La recherche d'emploi, c'est un peu du télétravail : on est chez soi la plupart du temps. Elle est rendue plus compliquée par la situation actuelle car des entreprises gèlent les recrutements, mais le fait d'avoir des entretiens est plutôt positif : le discours des entreprises consiste plutôt à dire que les projets sont différés et non annulés. Il s'agit d'une période à passer. De fait l'incertitude porte surtout sur la durée de la situation, ce que personne ne peut prévoir aujourd'hui.
Laure LAVAUT, LY GCU 09
Il y a 3 jours
En cette période de crise du coronavirus, « à chaud ». Je m'interroge sur les impacts de la crise sur nos comportements et sur l?organisation de la chaîne alimentaire dans notre pays...
Pour ma part, je ne souffre pas de pénurie, je ne me jette pas sur les rayons de supermarchés, je privilégie les choses faites maison avec les enfants et les fermiers locaux qui étaient déjà là avant et qui sont toujours et plus que jamais là...

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.