Actualités

Partager sur :
27 avril 2020
Ecole

Un Labo INSA Lyon développe un logiciel pour personnaliser la ventilation des malades atteints de syndrome de détresse respiratoire aigüe

Vue 201 fois

Le syndrome de détresse respiratoire aiguë (SDRA), qui peut être un des résultats, entre autres, du Covid-19, nécessite une ventilation mécanique pour contrôler l’hypoxémie (diminution de quantité d’oxygène dans le sang). Cependant, des réglages ventilatoires inadéquats peuvent aggraver les lésions pulmonaires du SDRA. Un logiciel développé par le Centre de Recherche en Acquisition et Traitement d'Images pour la Santé (CREATIS - CNRS/Inserm/Université Claude Bernard Lyon 1/Université Jean Monnet/INSA Lyon) permet d’analyser semi-automatiquement des images de scanner afin d’adapter au plus juste la ventilation aux besoins du patient.

 

L’équipe de CREATIS a récemment développé un logiciel de segmentation semi-automatique, permettant d’obtenir en quelques minutes le volume pulmonaire soumis à une hyperinflation cyclique. Cette segmentation semi-automatique est réalisable par un opérateur médecin non expert. Les chercheurs ont pour l’instant analysé les résultats de 20 patients avec SDRA avec des résultats préliminaires prometteurs. L’étape ultérieure est d’intégrer cet outil dans une stratégie de réglage du respirateur basé sur l’imagerie quantitative analysée en temps réel.

 

→ Article complet à lire sur : Techno-Science.net



J'aime

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.