Actualités

Partager sur :

Marie-Hélène Mansard, (LY-GMD 1989) Directrice du Business Development Asie-Pacifique chez Axis Communications

02 novembre 2021 Talents
Vue 116 fois

LA GRANDE TRANSFORMATION OU COMMENT LA CRISE MODIFIE DURABLEMENT NOTRE VIE

Je vis et je travaille à Singapour. J'ai la chance de servir mes clients dans différents secteurs d'activité dans plusieurs pays et j'observe de ma lucarne comment la crise transforme durablement des pans entiers d'activité. 

La transformation 

La pandémie a profondément bouleversé nos habitudes de travail. Le travail à distance est devenu la norme dans bon nombre de pays, ce qui impacte plusieurs secteurs d'activité. 

Les organisations ont compris qu'elles fonctionnent très bien avec une partie des employés qui travaillent de chez eux. Cette pratique va s'inscrire dans la durée. De ce fait, les besoins en immobilier de bureau sont moindres et les besoins en logement changent pour permettre aux employés de créer leur bureau à domicile. 

Les trajets domicile-bureau ont fortement diminué, avec un impact sur les transports en commun et la diminution du trafic de voitures individuelles. La réduction de la pollution des villes est un fait avéré dans la plupart des métropoles mondiales. 

Pour les sites de production, on constate une demande pour davantage de robotisation, d'automatisation, de vidéo surveillance afin de réduire la main d'oeuvre et les interactions entre personnes pour ne pas les exposer au risque sanitaire. Ceci est valable aussi dans les commerces avec un concept de boutiques en self-service, sans employés, qui sont testées avec succès dans plusieurs pays d'Asie. 

Les systèmes automatiques utilisent massivement l'intelligence artificielle pour gérer et interpréter les données que les robots et les senseurs vont collecter. Les actuateurs vont automatiquement déclencher des actions, comme résultats de l'analyse et de la prise de décision des systèmes d'intelligence artificielle.  

Qui sont donc les grands gagnants et les perdants de cette transformation ? 

Les gagnants
Les professionnels du développement de logiciels d'intelligence artificielle sont les grands gagnants avec une adoption accélérée de leurs technologies. 

Le domaine de la cybersécurité est en pleine ébullition, pour lutter contre les nouveaux risques introduits par la connexion des employés au réseau informatique de l'entreprise à partir de leur domicile. Non seulement les intrusions malveillantes dans les systèmes sont facilitées, car les domiciles peuvent être moins protégés, mais il y a aussi les risques liés à l'utilisation des moyens informatiques professionnels devenus plus facilement accessibles par les membres de la famille de l'employé. 

Les systèmes de vidéo et audio surveillance se généralisent avec des possibilités de prise de température de la surface corporelle à distance, d'identification de certains bruits, de reconnaissance faciale même avec un masque, de détection de masques, casques et autres équipements de sécurité du travailleur. 

Le secteur de la santé bénéficie de l'attention des gouvernements et de ressources accrues dans tous les pays, que ce soit pour les soignants, les personnels administratifs et de sécurité, les équipements, les médicaments, les hôpitaux de campagne, les centres de quarantaine, les centres de vaccination etc. Avec l'expérience passée du SARS, l'Asie a été préparée à gérer une pandémie, et la plupart des pays d'Asie Pacifique ont plutôt su réagir efficacement à la crise. 

Le soutien psychologique est devenu aussi nécessaire pour beaucoup de personnes souffrant de situations de confinement, de quarantaine, d'éloignement des proches et de maladies. Les psychologues, ou encore les coachs contribuent à soulager ces personnes, ainsi que les instructeurs enseignant le yoga, la méditation ou d'autres pratiques de bien‑être. 

La situation est mitigée pour le secteur immobilier qui voit à la fois une demande réduite d'immeubles de bureaux et une demande accrue de logements plus spacieux. Le développement d'espaces de coworking propose une manière différente de travailler à distance, ni de chez soi, ni depuis les locaux de l'entreprise. Ces espaces se multiplient dans les grandes métropoles et aussi dans des zones traditionnellement touristiques comme la Thaïlande ou l'Indonésie. Il sera intéressant de voir si votre chef vous autorisera à travailler à distance en étant à Bali ? 

Les supermarchés, les commerces qui vendent de la nourriture et de l'alcool, en ligne ou en magasin ont développé considérablement leur activité. Le rapport à la nourriture a changé, les gens cuisinent davantage pour eux-mêmes et pour leur famille et sont devenus attentifs à la qualité de la nourriture. Certains se sont même lancés dans la fabrication de leur pain, de leurs produits d'entretien ou de leurs cosmétiques, car la prise de conscience des méfaits de la pollution, des produits hyper transformés et de l'absence de traçabilité est devenue de plus en plus répandue.

Le commerce en ligne est lui aussi un grand gagnant de la crise, avec des ventes record en Chine par exemple pour les grandes fêtes chinoises.

Le transport maritime tire bien son épingle du jeu avec un accroissement de l'activité et donc des prix, en particulier en Asie. 

Les perdants
Le secteur du tourisme : agences de voyages, hôtels, musées, transport aérien sont massivement impactés par la baisse voire l'arrêt des voyages touristiques ou professionnels. Si on peut anticiper un retour graduel des séjours touristiques, le secteur du voyage professionnel sera durablement affecté car les organisations ont réalisé qu'elles pouvaient faire des économies importantes sur leur budget de déplacements professionnels et que finalement, même les entretiens de recrutement et les réunions avec les clients pouvaient se faire en ligne. Dans certains pays d'Asie, des hôtels ont été transformés provisoirement en centre de quarantaine sous l'impulsion des gouvernements, à la fois en soutien au secteur hôtelier et aussi pour gérer la logistique des personnes mises en quarantaine. 

Le secteur de l'évènementiel traverse une forte crise du fait de l'annulation des conférences, foires et expositions. Cependant, certains ont su transformer leur activité pour créer des évènements en ligne. On assiste à un retour des grands évènements professionnels depuis plusieurs mois en Chine et depuis plusieurs semaines aux Etats-Unis, en Australie et Nouvelle Zélande, ce qui laisse supposer que ce secteur sera moins durablement impacté. 

Beaucoup de compagnies aériennes low-cost non adossées à une compagnie nationale ou à un gouvernement ont fait faillite. Plusieurs avions sont stockés dans le désert australien en attendant leur retour en opération. La crise a porté un coup d'arrêt à l'achat d'avions. En Asie, bon nombre de personnels navigants se sont reclassés dans les secteurs de la restauration, de l'accueil, de la santé ou de la sécurité. Les biens d'équipement de la personne et la mode traversent toujours une période difficile et devront probablement s'adapter car certaines habitudes de consommation ont été changées pour de bon : moins de maquillage, davantage de vêtements de seconde main et un habillement moins formel au travail.

Pour conclure

Nous vivons une époque historique, un tournant dans l'histoire de l'humanité et il est fort probable que nous verrons d'autres manières de vivre, de travailler et de consommer, espérons-le pour le bien de tous les êtres vivants qui peuplent cette planète. Pour nous adapter, nous devrons absolument éviter la complaisance et la suffisance, aussi accepter d'apprendre des autres et avoir le courage de mettre en oeuvre les nécessaires transformations.

Les ingénieurs pourront jouer un rôle majeur dans ces transformations :

• Dans l'ingénierie logicielle, en particulier le deep learning pour la gestion des systèmes automatisés,

• Dans l'immobilier, pour aider à l'émergence de bâtiments écologiquement durables, connectés et intelligents, nouveaux ou rénovés,

• Dans les transports, avec davantage de véhicules automatisés et moins polluants

• En robotique, par exemple pour assister les personnels soignants dans leurs tâches les plus pénibles, comme soulever et transporter les malades

• Dans les télécommunications, pour porter assistance aux individus chez eux, au travail ou en déplacement, afin qu'ils soient moins vulnérables aux agressions, aux malaises ou accidents, en étant immédiatement repérés et secourus.

• Dans la sécurité et la cybersécurité, car davantage d'objets connectés et d'intelligence artificielle crée de nouveaux risques en cas d'intrusion dans les systèmes. | 

Extrait de la revue INTERFACE T3 2021
- Marie-Hélène Mansard, (LY-GMD 1989)
Directrice du Business Development Asie-Pacifique chez Axis Communications

 




1
J'aime

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.

Proposer une actualité