Actualités

REGARDS #47 - MIXITÉ PROFESSIONNELLE ET CHANGEMENTS
Edito

28 février 2024 Association
Vue 162 fois

La lettre d'info du réseau INSA Lyon

Et si nous explorions brièvement l'évolution de la place de la femme dans le monde de l'ingénierie?

L'opération "Ingénieuses'24'", lancée par la Conférence des directeurs des écoles françaises d’ingénieur(e)s, et destinée à promouvoir l'égalité femmes-hommes dans les formations scientifiques et les carrières d'ingénieur(e)s (voir "Regard" du mois de  janvier) rappelle que l’engagement des femmes dans une carrière d'ingénieure est une belle source d’inspiration.

Les premières «ingénieures» sortent en 1919 des Mines de Saint-Étienne et en 1921 de l’École Centrale. Suzanne Dupuis rentre ainsi au service des brevets de Saint-Gobain en 1926. INSA Lyon a accueilli les jeunes files dès sa création en 1957 et chaque promotion INSA Lyon compte à ce jour plus de 40% d’étudiantes*, alors qu’en 1969 la promotion sortante ne comptait que 36 Filles sur 718 diplômés ! Cette progression est significative de la place que les femmes prennent aujourd’hui dans le monde industriel et économique. Cependant la France déplore toujours le manque d’intérêt des jeunes-filles pour les sciences de l'ingénieur(e) pourtant extrêmement porteuses pour elles!

Par ailleurs, les crises successives que nous traversons tant sur le plan politique, économique, social et environnemental nous invitent à revisiter notre posture d’Ingénieur(e) au sein d’un écosystème nouveau, dans un moment à la fois périlleux et décisif.

Si les fondamentaux semblent toujours d’actualité (telle la Charte d’éthique de l’Ingénieur(e) publiée par  IESF en… 2001 !), qu’en est-il des grands rendez-vous, qui immanquablement attendent les scientifiques femmes et hommes dès aujourd’hui, mais aussi et surtout demain ?

Des études de prospective peuvent en partie éclairer ce sujet. A titre d’exemple, citons le portrait de l’Ingénieur(e) en 2030 publié par l’Institut Mines-Télécom fin 2014, ou bien  le "Numérique déroutant acte II" par BPI France, ou encore les scénarios explorés par INSA Lyon en 2019 dans sa démarche prospective baptisée « INSA 2040 ».

Dans ce contexte, il est important d'avoir des équipes mixtes car Les femmes ont une façon de penser et d'appréhender les choses différemment. Une équipe mixte est un atout fortement recherché par les recruteurs (Studyrama Grandes Ecoles d'Ingénieurs-22/11/2023).

Déjà, le 8 mars 2014 à l’occasion de la Journée Internationale de la Femme, le Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon, déclarait que "Les entreprises qui comptent des femmes parmi leurs dirigeants affichent de meilleurs résultats."

En liaison avec ce qui précède, il est souhaitable qu'année après année, des Insaliennes toujours plus nombreuses proposent leurs candidatures et soient élues au sein du Conseil d’Administration de notre association, pour le plus grand bénéfice de cette dernière!


Marie-Blanche BAYON (LY CM 69)
Chargée de mission communication AIL
 
* Pour aller plus loin, lire l'article "L’INGÉNIERIE POUR TOUTES !" https://www.insa-lyon.fr/fr/mots-cles/admission 



J'aime

Aucun commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.

Proposer une actualité