Actualités

Changements climatiques, et tornade… d’optimisme !
Edito de notre newsletter REGARDS #42

28 septembre 2023 Ecole
Vue 11 fois

Records de températures, sécheresse accrue, variations très brusques de température, multiplication et intensification des phénomènes locaux… cet été 2023 a été remarquable, et vous a sûrement persuadés, si vous ne l’étiez pas encore, de l’évolution du climat.
La vitesse constatée de ces changements est préoccupante, avec des répercussions potentielles sur de nombreux aspects : quelles régions du globe resteront habitables demain, comment prévenir et gérer les risques climatiques, etc ?
Nous ne rentrerons surtout dans le débat de savoir si ces évolutions sont majoritairement « naturelles » dans le cadre d’une transformation au long cours du climat, ou sont les conséquences de l’activité humaine, laissons ce sujet aux experts.

🤔 Mais alors pourquoi vous parler d’optimisme ?
Eh bien simplement parce qu’il convient de se réjouir de la capacité de réaction de l’homme, de ses capacités d’adaptation.
Nous les avions mesurées au siècle passé lors des conflits mondiaux qu’a connus notre planète, mais ne sommes-nous pas aujourd’hui dans un mouvement de grande ampleur qui témoigne de la capacité de l’être humain à réagir, inventer, convaincre, s’adapter ?

🤨 Qui aurait pensé, il y a seulement quelques années que nos modes de vie se modifieraient avec cette rapidité ?
  • L’évolution de la mobilité vers les modes doux : réalise-t-on l’ampleur de l’évolution de nos villes en matière de développement des voies vélo, des transports en communs ? A-t-on conscience de la vitesse des progrès déjà réalisés sur la mobilité électrique ?
  • L’évolution de la production et de l’utilisation de l’énergie : réalise-t-on le virage pris au sujet du nucléaire, réalise-t-on les investissements engagés dans l’hydrogène, dans l’éolien ?
  • La transformation de l’habitat, avec les rénovations énergétiques, la re-végétalisation…
  • Les efforts consentis à mettre en place des circuits courts pour les produits de première nécessité, pour recycler nos produits de consommation usagés…

On peut toujours discuter du bien-fondé de toutes ces orientations, mais mon propos n’est pas sur ce terrain. Comme dans toute révolution, nous expérimenterons, nous commettrons des erreurs, mais l’essentiel est bien d’avancer.

On peut toujours dire aussi que notre prise de conscience a trop tardé, que nos actions sont trop lentes ou insuffisantes, mais l’essentiel est bien encore d’avancer.

Les préoccupations liées aux évolutions du climat sont aujourd’hui dans l’esprit de tous, individus, entreprises, politiques.
Et bien plus encore, nos jeunes générations sont totalement acquises à ces nouvelles causes, et elles s’impliquent au quotidien dans les entreprises et dans la société pour faire bouger les lignes.
Daniel LOUIS ANDRE
Mesure-t-on enfin la mobilisation de notre école, l’INSA Lyon, pour faire évoluer les programmes de formation et y intégrer les compétences nécessaires à nos ingénieurs pour mener à bien toutes les transformations qui façonneront le monde de demain ?

Alors, oui, fort de ces constats et du mouvement qui est incontestablement en route, c’est avec un grand optimisme que je vis cette rentrée, et je voudrais vous le faire partager 😊

Daniel LOUIS-ANDRE, (LY GE 1977)
Président Alumni INSA Lyon
 



J'aime

Aucun commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.

Proposer une actualité